Redécoupage arbitraire des secteurs scolaires par le Maire de Montrouge

Intervention de Joaquim TIMOTEO

Conseil municipal du 17 décembre 2015

Redécoupage arbitraire des secteurs scolaires par le Maire de Montrouge

Vous proposez dans deux délibérations distinctes de revenir sur les découpages des secteurs scolaires pour la prochaine rentrée qui s’accompagnent non seulement de fermetures de quelques classes mais de celle celle d’une école entière. L’argumentaire que vous développez est loin de me persuader et je souhaiterai revenir plus particulièrement sur 3 points : les effectifs attendus,  la sectorisation proposée et l’information faite aux familles

Sur la prévision des effectifs, vous évoquez un certain fléchissement de la natalité comme cause principale de la baisse des effectifs à scolariser. Ce peut être un argument recevable a priori mais quand on regarde les statistiques officielles de l’INSEE, ce n’est pas une information qui se confirme. Quand on consulte les statistiques des naissances (domiciliées) il y a effectivement une baisse de 4% des naissances mais uniquement pour les années 2010 et 2011 mais  en 2012, 2013 et 2014 les naissances sont en augmentation. Ainsi, le nombre de naissances en 2014 est identique à celui de 2010 ! Naissances à Montrouge (source  INSEE)

2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
719 751 813 797 772 802 769 734 755 772 769

Néanmoins si on constatait une baisse des effectifs à l’entrée à l’école maternelle pour la prochaine rentrée alors il faudrait que la Ville se pose un certain nombre de questions. Soit ce serait le résultat du départ des familles de Montrouge entre l’année de naissance de leur enfant et l’entrée à l’école maternelle ; il est vrai que les difficultés rencontrées pour se loger et pour obtenir une place en crèche dans notre ville pourraient en être la cause. Soit ce serait un choix délibéré de non inscription de leur enfant dans l’école de leur ville de résidence ce qui poserait un autre problème tout aussi important. Quelle qu’en soit la cause,  j’espère que les services municipaux se sont penchés sur le sujet et que celui-ci sera remis au débat dans les prochains mois. J’ai par ailleurs un doute sur les prévisions pour la rentrée 2016/2017. Vous estimez aujourd’hui devoir scolariser 1692 enfants en maternelle à la rentrée prochaine ; avec un « taux moyen d’évaporation » de 6% cela donne un prévisionnel de 1581 enfants. Si c’est bien le cas, les effectifs seraient alors un peu en baisse mais on est loin de la catastrophe que vous annoncez si on les compare aux 1614 élèves déjà scolarisés cette année. Cela fait seulement un différentiel de 33 élèves ce qui ne justifie certainement pas un re-sectorisation de cette ampleur qui débouche sur la fermeture d’une école.

 

Sur la sectorisation d’ailleurs, je ne vois aucun élément probant qui justifie la fermeture d’une école complète, 1 ou 2 classes peut-être, mais pas une école. Surtout quand nous n’avons aucune garantie que les locaux disponibles dans les autres écoles maternelles permettront d’absorber une nouvelle augmentation démographique des effectifs qui surviendrait dans l’avenir. Je vous rappelle que les deux écoles que vous avez dû installer dans l’urgence au cours d’un été pour pallier l’explosion des effectifs sont restées provisoires pendant presque 15 ans !! Je ne comprends pas votre décision concernant le fait que certains enfants de maternelle, et pas ceux entrant en Petite section, peuvent être amenés à changer d’école.

 

Enfin, sur l’information aux familles, je rajouterai que je regrette que les associations de parents d’élèves  n’aient pas été associées (mais c’est votre habitude) à ce travail de redécoupage, tout comme les conseils d’école d’ailleurs. Je demande que ces nouvelles règles concernant la sectorisation ainsi que sur le passage d’un secteur à l’autre soient clairement expliquées aux familles et que des réunions d’information soient organisées directement dans les écoles.

 

Nous voterons contre votre décision de fermeture d’école et la carte des nouveaux secteurs scolaires qui en découlent car aucun élément probant ne vient aujourd’hui la justifier.

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)
Partagez !