Pour une relance qui n’oublie personne

Alors que les acteurs de la solidarité sont unanimes sur le risque d’une vague de pauvreté dans les mois qui viennent, le Parti socialiste tient à rappeler la nécessité d’accompagner les plus vulnérables. 

« Les 5 à 7 %, les plus pauvres, ce sont les grands oubliés de ce quinquennat » – Christophe Robert de la fondation Abbé Pierre

Des mesures sociales fortes, écologiques et protectrices doivent être mises en place. Il faut éviter que la crise économique aggrave les inégalités et entraîne des millions de personnes dans la précarité. 

Depuis le début de la crise sanitaire, le Parti socialiste est force de proposition, pour contrer les conséquences économiques et sociales de la crise du coronavirus. Notre Plan de rebond social, écologique et environnemental était la pierre angulaire de notre réponse à cette crise.

Trois mois après sa publication, nous revenons sur plusieurs de ses mesures sociales. Une liste non exhaustive, mais dont la mise en place est urgente, à l’aube d’un automne social qui s’annonce catastrophique.

tract-A4

Partagez !