Re-confinement : le Département reste mobilisé

Pendant la nouvelle période de confinement, le Département des Hauts-de-Seine reste pleinement mobilisé pour assurer la continuité de ses missions de service public, tout en prenant les mesures nécessaires pour protéger les usagers et les agents.

Afin de poursuivre l’accompagnement des plus fragiles, les services de solidarités territoriales et les centres de protection maternelle et infantile seront ouverts de 8h30 à 16h pour les rendez-vous physiques.

Pour les habitants de Châtillon, Malakoff et Montrouge :

Pôle social départemental
Bâtiment Orion – 2ème étage
39 rue Louveau – 92320 Châtillon

La Maison départementale des personnes handicapées reste également ouverte.

Les missions suivantes seront assurées de manière prioritaire :

– Les urgences alimentaires ou liées à des situations de précarité ou des pertes brutales de revenus liées à des cessations d’activités ;

– Le soutien aux démarches d’accès aux droits en en particulier en matière d’hébergement (dont l’accompagnement au titre du fond de solidarité logement). Des évaluations à distance pourront être réalisées par téléphone, la prise de rendez-vous sera privilégiée pour les accueils sur site, afin de réserver les interventions ou accueils sans rendez-vous aux situations d’urgence ;

– Les interventions en protection de l’enfance (évaluation de situation de danger, placement ou activation de mesures dans le cadre de décisions judiciaires),

– Les activités en PMI : sorties de maternité, consultations médicales associées ou liées au calendrier vaccinal, maintien des vaccinations BCG, réalisation des entretiens prénataux (en visio), suivis de grossesse (alternance visio et consultations en centre), consultations de sages-femmes pour contraception et IVG, consultations (en visio) pour l’activité de conseil conjugal, hors urgences.

Sont également maintenus les visites à domicile, avec les précautions et équipements sanitaires nécessaires, les bilans de santé en école maternelle pour les 3-4 ans, l’activité d’évaluation et de mise à l’abri des mineurs non accompagnés, ainsi que les liens avec le Parquet et les autorités judiciaires pour la transmission des informations préoccupantes concernant les mineurs et majeurs vulnérables.

En dehors du champ de l’action sociale :

Dans les collèges, le protocole sanitaire sera renforcé, avec un nettoyage plus fréquent des zones de contact. Les personnels éducatifs seront invités à procéder à l’aération régulière des salles de classe.

Partagez !