Rencontre avec la direction territoriale de la Poste des Hauts-de-Seine

J’ai rencontré aujourd’hui la direction territoriale de la Poste des Hauts-de-Seine avec Catherine Picard ,conseillère départementale, et Julie Sommaruga, députée de la circonscription,  pour un point d’étape sur l’avenir des bureaux de poste de Bagneux, Malakoff et Montrouge.

La Poste a élaboré un projet de restructuration de ses bureaux, en concertation avec les municipalités concernées. Dès l’annonce de cette restructuration,   je m’étais opposé à la fermeture annoncée à Montrouge du bureau de poste Haut-Mesnil. Il nous a été confirmé que le transfert des activités de ce bureau de poste se ferait vers le relais poste urbain installé dans l’épicerie VIVAL.

Certes, 80% des services du bureau de poste actuel sont maintenus mais les activités bancaires sont donc supprimées et transférées dans les bureaux de postes les plus proches. Cette décision, malheureusement soutenue par la municipalité de Montrouge, est contestable et je reste convaincu de la nécessité de maintenir l’ensemble des services de ce bureau de poste sur ce secteur, notamment pour les personnes âgées. J’ai donc demandé que cette décision, malgré la validation et l’acceptation par le maire de Montrouge, soit réétudiée afin que le service bancaire du bureau de poste soit maintenu.

La transformation du bureau de poste en relais poste urbain doit être votée par le Conseil municipal de Montrouge le 15 décembre prochain. Aussi, je vous invite à signer la pétition « non à la fermeture du bureau de poste Haut-Mesnil » et à vous mobiliser pour convaincre le maire de Montrouge, qui en a la possibilité car rien n’est imposé par la Poste aux municipalités, de refuser ce projet.

Partagez !