1er Forum Economie sociale et solidaire à Montrouge le 19 novembre

1er Forum Economie sociale et solidaire à Montrouge le 19 novembre

La loi du 3 juillet 2014 a marqué une avancée considérable pour la reconnaissance et la promotion de l’économie sociale et solidaire dans notre pays.

Pour marquer cette évolution, j’ai souhaité organiser, pour la première fois à Montrouge, un Forum Économie Sociale et Solidaire le samedi 19 novembre 2016 de 14h à 18h.

Cette manifestation ouverte à tous devrait mobiliser les acteurs qui contribuent à l’existence et au développement du secteur de l’économie sociale et solidaire sur notre territoire. Elle aspire à faire se rencontrer toutes celles et ceux qui considèrent qu’un économie respectueuse de l’homme et de son environnement est possible.

Les principes d’utilité sociale et de solidarité qui guident les actions des organisations de ce secteur sont également au cœur de mon engagement personnel.

L’ensemble des structures qui ont répondu favorablement à mon invitation à ce 1er forum sauront démontrer que leur diversité constituent une véritable richesse pour notre territoire.

VENEZ NOMBREUX !!!

 

foruma2-web4

Non à la fermeture du bureau de poste Haut-Mesnil à Montrouge

Non à la fermeture du bureau de poste Haut-Mesnil à Montrouge

C’est avec surprise et inquiétude que j’ai récemment appris la fermeture prévue du bureau de poste Haut-Mesnil situé avenue de la Marne à Montrouge.

De nombreux Montrougiens m’ont d’ores et déjà fait part de leur mécontentement et des difficultés qu’ils rencontreraient à l’avenir si cette décision était confirmée.

Si l’on peut comprendre la nécessité pour la Poste de tenir compte de la réduction ces dernières années des opérations courrier, le choix d’éloigner des habitants un service public de proximité ne peut reposer sur ce seul critère.

Les habitants du quartier Haut-Mesnil ont à l’évidence besoin d’un bureau de poste en proximité, en particulier pour ceux qui rencontrent des problèmes de santé ou des difficultés de mobilité. Pour ces personnes, La Poste est indispensable et demeure le service public le plus accessible.

C’est en ce sens que j’ai saisi dernièrement la Direction départementale de la Poste.

 lettre-delegue-territorial-poste
Retrouvez mon courrier ici :

 

MONTROUGE : DESIGNATION DU NOUVEAU MAIRE CE SOIR

MONTROUGE : DESIGNATION DU NOUVEAU MAIRE CE SOIR

Intervention au Conseil municipal du 20 octobre 2016

La séance de ce soir est évidemment une séance particulière, un moment particulier car il va être procéder à la désignation d’un nouveau Maire.

Ce moment, nous l’attendions, nous savions qu’il allait venir tôt ou tard, en s’inscrivant alors évidemment dans une stratégie électorale.

La démission qui fait que nous sommes réunis ce soir, arrive aujourd’hui plus tôt et pour des motifs d’ordre personnel que je me garderai bien de commenter car j’ai trop de respect pour la sphère privée de chacun d’entre nous et, malgré tous les différents qui ont pu nous opposer tout au long de ces dernières années, je veux ici adresser un message de sympathie à notre collègue Jean Loup Metton dans les circonstances qui l’ont conduit à renoncer à sa fonction. Car je n’oublie pas qu’au-delà de nos sensibilités politiques personnelles et des combats politiques qui nous ont opposé, nous restons tous ici avant tout des femmes et des hommes engagés, qui avons dû souvent faire de nombreux sacrifices personnels, familiaux, voire professionnels pour nous engager au service de l’intérêt général. Et quelquefois dans tout cela, la vie nous rattrape…

Nous ne sommes pas aujourd’hui au lendemain d’un scrutin républicain mais face à une décision personnelle qui conduit à des changements dans la majorité.
Nous n’avons pas à y intervenir et nous ne participerons pas au vote.

Son issue est de toute façon connue.

Et les petits arrangements entre amis qui ont au final calmé la fougue de certains et permis à d’autres de conserver leur place malgré des divergences connues font que le suspens n’est pas très grand.

Mais une chose est certaine et les choses sont ainsi faites que demain matin nous aurons une situation où :
– D’un côté, les Montrougiens auront un Maire qu’ils ne connaissent pas
– D’un autre côté, un Maire qui ne les connait pas non plus…

De ce Maire inconnu, les Montrougiens attendent des réponses concrètes face à leurs besoins. Le Montrouge d’aujourd’hui n’est certes pas celui d’il y a 20 ans mais les problèmes perdurent. Les questions des Montrougiens sont nombreuses et je ne vais pas commencer à les lister.

Mais je serai ravi d’entendre enfin de la part de celui qui sera désigné tout à l’heure, une position sur une d’entre elles puisque jusqu’à ce jour il ne s’est exprimé sur quasiment aucun sujet au sein de cette enceinte depuis 2014.

Que fera-t-il pour les crèches et l’accueil de la petite enfance alors que les besoins sont criants?
Comment en effet offrir des accueils péri et extra scolaires de qualité pour les jeunes Montrougiens ?

Où sera située la nouvelle école élémentaire promise depuis des années et qui est devenu la nouvelle école fantôme après le vote du PLU ?

Comment combattre les situations d’insécurité qui s’installent dans certains quartiers de notre ville ? Réunira-t-il enfin un jour le Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance pour que tous les acteurs travaillent ensemble à trouver des solutions ?

Que fera-t-il pour sauver la Poste du quartier Jaurès après l’annonce de sa fermeture ?

Est-ce qu’enfin notre ville apportera comme d’autres dans ce département son aide à l’accueil (même symbolique) de quelques familles de réfugiés qui ont fuit l’horreur de la guerre ?

Que fera-t-il pour faire en sorte que le parcours résidentiel des Montrougiens leur permette de rester dans notre ville et non pas de devoir s’exiler plus loin à cause de loyers chers et d’un habitat inaccessible ?

Quel espace vert, quel espace de respiration donnera-t-il à notre ville sur-densifiée ?

Voilà les vraies questions importantes de ce soir. Car ce sont elles qui conditionnent le cadre de vie des Montrougiens. Et je ne voudrai pas que la désignation de ce soir nous les fasse oublier.

Jeunesse : création de l’Aide à la recherche du premier emploi (ARPE)

Jeunesse :  création de l’Aide à la recherche du premier emploi (ARPE)

Annoncée le 11 avril 2016 par le Premier ministre dans le cadre des mesures destinées à la jeunesse, la création d’une aide financière à la recherche du premier emploi a été votée dans le cadre de la loi relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels définitivement adoptée le 21 juillet dernier (article 50).

L’ARPE est destinée à accompagner financièrement la période d’insertion professionnelle, qui sépare la sortie des études et l’accès au premier emploi, pour les jeunes diplômés de moins de 28 ans disposant de faibles ressources.

A compter de la rentrée 2016, l’ARPE sera versée mensuellement pendant 4 mois aux jeunes diplômés de CAP, baccalauréat professionnel et technologique, brevet des métiers d’art, brevet professionnel ou brevet professionnel agricole (apprentissage), BTS, DUT, Licence et Licence professionnelle, Master et diplôme d’ingénieur, qui bénéficiaient d’une bourse au cours de la dernière année de préparation du diplôme (et sous conditions de ressources équivalentes aux jeunes qui ont obtenu ces mêmes diplômes par la voie de l’apprentissage) et qui entrent sur le marché du travail en situation d’inactivité à l’issue de leur formation.

126 000 jeunes diplômés d’origine modeste qui entrent sur le marché du travail en situation d’inactivité sont éligibles à l’ARPE à la rentrée 2016.

Pour les jeunes diplômés de l’enseignement secondaire, par la voie scolaire ou la voie de l’apprentissage, le montant de l’ARPE sera de 200€ par mois, versés pendant 4 mois. Pour ceux de l’enseignement supérieur, le montant de l’ARPE sera équivalent à celui de la bourse sur critères sociaux perçue au cours de la dernière année de préparation du diplôme (de 100€ à 550€ par mois), ou de 300€ par mois pour les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur par la voie de l’apprentissage.

Les formulaires de demande en ligne seront disponibles à compter du lundi 22 août 2016.

Se renseigner sur les démarches :

Télécharger la liste des diplômes de l’enseignement scolaire concernés
Télécharger la liste des diplômes de l’enseignement supérieur concenrés
arpe_599097.120

Liberté, Égalité, Fraternité…Unité !

Liberté, Égalité, Fraternité…Unité !

Avec plusieurs élus locaux et responsables socialistes d’Ile-de-France,

j’ai signé cet appel pour que notre devise républicaine et l’unité de notre pays soient plus que jamais rappelées.

Vous aussi signez cet appel : http://parti-socialiste92.fr/2016/07/23/liberte-egalite-fraternite-unite/

Liberté, Égalité, Fraternité…Unité !

La période de deuil décrétée par le Président de la République s’est achevée depuis quelques jours.

Nous souhaitons une nouvelle fois rendre hommage aux victimes de Nice, de Magnanville, de Paris, de Saint-Denis, de l’hyper Casher, de Charlie mais aussi de Bruxelles, d’Orlando, de Bagdad, d’Istanbul, de Ouagadougou, de Bamako …

Les heures que nous vivons sont terribles ;
Terribles pour ces innocents fauchés par la folie meurtrière qui nous a fait sombrer dans l’horreur un jour de Fête nationale ;

Terribles pour notre pays mis à mal par cette volonté mortifère de distiller la peur dans la population avec un mode opératoire, si simple, si difficile à anticiper, et d’instiller la défiance au sein de la société,

Terribles pour ces responsables politiques dits « républicains » qui s’enfoncent dans l’indécence et l’outrage, préférant la posture politicienne à la cohésion et l’union nationales ;

Terribles pour notre République qui voit certains souffler sur les braises de la confrontation identitaire et tenter de faire de leur idéologie extrémiste et discriminante un nouveau paradigme.

A ceux qui souhaitent fracturer notre société, nous réaffirmons que la République Une et Indivisible ne connaitra jamais qu’une seule communauté, la communauté nationale.

A ceux qui souhaitent jeter l’opprobre sur une partie de la population, nous réaffirmons que la France, pays des Lumières et des droits de l’homme, ne connaît qu’une seule identité, l’identité républicaine.
Personne n’a le monopole de l’identité française, qui s’est construite au fur et à mesure de son Histoire par l’agrégation et l’inclusion de femmes et d’hommes qui sont notre richesse et qui font la France.

A ceux qui souhaitent récupérer ou instrumentaliser ces drames pour des raisons partisanes et électorales, en distillant un sentiment d’insécurité dans la société, nous clamons notre confiance dans le Président de la République et son gouvernement, dans nos institutions républicaines, dans les forces de sécurité réorganisées, mieux armées, mieux formées et plus nombreuses depuis 2012 pour assurer notre sécurité et dans la justice pour sanctionner ce qui doit l’être dans le cadre de notre Etat de droit.

A ceux qui souhaitent détruire notre mode de vie, nous opposons la vie, notre jeunesse si vive et dynamique, notre culture faite de littérature classique ou de musiques urbaines, notre métissage, notre éducation gratuite et libre qui fonde notre esprit critique et notre capacité à résister, notre liberté qui permet à chaque citoyen de s’exprimer, d’aimer, de voyager, de vivre…

Nous, élu-e-s et responsables politiques,  comprenons la colère de nos concitoyens.
Nous refusons néanmoins de céder à la facilité dans laquelle certains veulent nous entrainer : le rejet de l’autre, la stigmatisation des origines, la peur des religions ne seront jamais une réponse acceptable. Nous ne renoncerons pas à nos libertés sans lesquelles nous ne serions plus nous-mêmes. 
Nous sommes la France, nous sommes la République et jamais nous ne cesserons d’affirmer notre attachement à ses valeurs : la Liberté, l’Egalité, la Fraternité, la Laïcité, le Vivre-ensemble.

Nous savons que ce sont ces valeurs qui ont fait et font de la France un modèle unique à travers le monde. Parce qu’il en va de notre bien commun, nous entendons jouer pleinement notre rôle d’élus et de responsables politiques, au service de la République, de la cohésion nationale, d’un débat public réhabilité et porteur de vérités, de courage et de solutions.

liberteegalitefraterniteUniteV2

PREMIERS SIGNATAIRES

Caroline ADOMO, Adjointe au Maire, Champigny-sur-Marne (94)
Nadège AZZAZ, Conseillère régionale et municipale, Chatillon (92)
Calvin BAGLAND, Délégué Fédéral (78)
Abdoulaye BATHILY, Secrétaire de section, Conseiller municipal, L’Hay-les-Roses (94)
Fouad BEN AHMED, Secrétaire de section,, Bobigny (93)
Zacharia BEN AMAR, Conseiller métropolitain, Adjoint au Maire, Nanterre (92)
Habiba BIGDADE, Adjointe au Maire, Nanterre (92)
Karim BOUAMRANE, Secrétaire national en charge de l’innovation, Saint-Ouen (93)
Julien BOUDIN, Secrétaire de section, Adjoint au Maire, Alfortville  (94)
Corinne BORD, Conseillère régionale, Noisy-le-Sec (93)
Tristan BRAMS, Secrétaire de Section, Conseiller municipal, Limay (78)
Marie COLOU, Adjointe au Maire, Bagnolet (93)
Emmanuel CONSTANT, Vice-Président du Conseil Départemental, Noisy-le-Grand (93)
Dieynaba DIOP ,Adjointe au Maire Conseillère communautaire, Les Mureaux (78)
Isabelle DAHAN, Conseillère municipale, Bois-Colombes (92)
Monique DHUIN, Conseillère municipale, Clichy (92)
Carlos DA SILVA, 1er Secrétaire fédéral PS 91, Conseiller régional (91)
Nicola D’ASTA, Conseiller régional et municipal, Suresnes (92)
Marie-Pierre DE LA GONTRIE, Conseillère régionale et municipale de Paris (75)
Oumarou DOUCOURÉ, Secrétaire de section, Conseiller municipal, La Courneuve (93)
Maxime DES GAYETS, Conseiller régional et Adjoint au Maire, Paris 2e (75)
Julie FERRY, Secrétaire de section, Mantes la Ville (78)
Sophie GANNE MOISON, Conseillère municipale, Sceaux (92)
Nicolas GABORIT, Membre du Conseil national PS, Boulogne-Billancourt (92)
Philippe GUGLIELMI, 1er Secrétaire Fédéral PS 93, 1er Adjoint au Maire, Romainville (93)
Sandrine GRANDGAMBE, 1ere Secrétaire fédérale PS 78, Conseillère régionale et municipale, Trappes (78)
Frédérique HACHMI, Conseillère municipale déléguée, Créteil (94)
Xavier IACOVELLI, 1er Secrétaire fédéral PS 92, Conseiller municipal, Suresnes (92)
Pierre KANUTY, Conseiller régional, Paris (75)
Jonathan KIENZLEN, 1er Secrétaire fédéral PS 94, Conseiller régional (94)
Olivier KLEIN, Maire de Clichy-sous-Bois (93)
Delphine KRUST, Secrétaire fédérale PS 92, Clamart (92)
William LEDAY, Conseiller Municipal, Villeneuve-la-Garenne (92)
Catherine LIME, Conseillère régionale et municipale, Chaville (92)
Marie Hélène LOPEZ JOLLIVET, Maire honoraire, Conseillère municipale, Vernouillet (78)
Vivien JULHÈS, Secrétaire de section, Conseiller municipal, Issy-les-Moulineaux (92)
Elodie MASSÉ, Adjointe au Maire, Choisy-le-Roi (94)
Frédéric MASSOT, Secrétaire de section, Conseiller municipal, Villiers-sur-Marne (94)
Benoit MARQUAILLE, Conseiller régional, Le Plessis Robinson (92)
Loubna MELIANE, Conseillère régionale ( 91)
Lies MESSATFA, Secrétaire fédéral adjoint, Levallois-Perret (92)
Anne Laure MONDON Conseillère municipale, Vanves (92)
Mathieu MONOT, Secrétaire de Section, Adjoint au Maire, Pantin (93)
Françoise MONTSENY, Conseillère municipale et territoriale, Chatillon (92)
Myriam PETIT, Conseillère municipale, Bois-Colombes (92)
Sébastien PODEVYN, 1er Secrétaire fédéral PS 77
Thomas PUIJALON, Conseiller municipal, Issy-les-Moulineaux (92)
Sarah PROUST, Adjointe au maire de Paris 18ème (75)
Isabelle RAKOFF, Conseillère municipale et territoriale, Clamart (92)
Roseline SARKISSIAN, Conseillère régionale et municipale, Fontainebleau (77)
Patrick SARRÉA, Secrétaire fédéral adjoint , Clichy (92)
Charlotte SEUTIN, Secrétaire de section, Livry-Gargan (93)
Nicolas SFEZ , Secrétaire national adjoint (92)
Leïla SLIMANE, Conseillère municipale, Pantin (93)
Fatoumata SOW, Présidente de l’UDESR92, Conseillère municipale, Colombes (92)
Sarah TAILLEBOIS, Adjointe au Maire, Vitry-sur-Seine (94)
Rachid TEMAL, 1er Secrétaire Fédéral PS95, Conseiller Régional, Taverny (95)
Isabelle THIS SAINT JEAN, Conseillère régionale (78)
Joaquim TIMOTEO, Conseiller départemental et municipal,  Montrouge (92)
Nicolas TIROT, Secrétaire de section, le Pré Saint-Gervais (93)
Yannick TRIGANCE, Conseiller régional et municipal, Epinay-sur-Seine (93)
Alison UDDIN, Conseillère municipale, Charenton-Le-Pont (94)
Boris VENON, Conseiller délégué, Les Mureaux (78)
Elsa WANLIN, Secrétaire de section, Adjointe au Maire, Sevran (93)

Visite à Montrouge de la société TDF

Visite à Montrouge de la société TDF

Échanges cet après-midi avec Olivier Huart, Président Directeur Général,   et Arnaud Lucaussy , directeur des Affaires publiques de la société TDF  installée à Montrouge.

Diffuseur et concepteur historique français de réseau télécoms, TDF se place aujourd’hui dans le sillon des nouvelles technologies numériques : TNT connectée, points hauts, toits terrasses, connexions ultra haut débit, datacenters… 5000 kms de fibre optique , 7000 pylônes…

Le groupe devrait regrouper ses équipes sur 3 sites en 2017 : Montrouge, Romainville et Paris (Cognac-Jay).

Le site montrougien quittera à compter du 1er trimestre 2017 sa localisation actuelle pour rejoindre un nouvel immeuble à Montrouge : « Le Fairway »

 

Visite du chantier Metro Ligne 4

Visite du chantier Metro Ligne 4

Visite du chantier du prolongement de la ligne 4 à Montrouge et à Bagneux avec Julie Sommaruga ,députée, de la circonscription, et Bruno Tuder, conseiller délégué en charge des transports à Bagneux.

Très impressionné par le travail opéré par les 200 personnes présentes sur le chantier qui oeuvrent au prolongement de la ligne. Sur la partie Station Verdun sur Montrouge, s’est installé un nouvel engin destiné à façonner les parois de la station. Sur Bagneux, les travaux se poursuivent à ciel ouvert et les carrières qui passent sous le tunnel finissent d’être comblées.

Mes remerciements également à la RATP qui fait de réels efforts pour informer la population.

Tableau de bord des indicateurs économiques

Tableau de bord des indicateurs économiques

–        Comptes  publics : 3,6% de déficit public (au lieu des 3,8% prévus).

–        Croissance : +0,6% au 1er trimestre  –  +1,6% en 2016 (selon les prévisions de l’INSEE).

–        Entreprises : la production manufacturière a bondi de 1,3% en avril 2016  –  le taux de marge des entreprises a progressé de 2% pour s’établir à 31,7%  –  l’investissement a redémarré et progressé de 2,7% en 2015, et devrait progresser de 4,7% en 2016.

–        Ménages : +1,1%, les dépenses de consommation des ménages se redressent nettement début 2016 (selon l’INSEE).

–        Permis de construire : +10%, sur le 1er trimestre 2016 (+7,4% sur un an).

–        Emploi : 187 000 emplois créés dans le secteur privé en 12 mois. En 2016, la France devrait créer 210 000 emplois au total.

 

le_tableau_de_bord_indicateurs_eco