Contrat État/collectivités : un marché de dupes

Depuis maintenant quelques années, les collectivités locales sont sollicitées pour contribuer à la résorption de la dette publique. Cela s’est traduit notamment par des diminutions de dotations financières de l’État. Pour ne plus subir ces baisses parfois brutales de financement, l’État impose dorénavant aux collectivités de signer un contrat les engageant à contenir la hausse de leurs dépenses de fonctionnement (pas plus de 1,2 % en moyenne). L’évolution permise du niveau de dépenses n’équivaut même pas celle de l’inflation. Pour le Département des Hauts-de-Seine, l’augmentation pour le budget 2019 des dépenses réelles de fonctionnement ne pourra dépasser 1,05 %, soit 14 millions d’euros. C’est la double peine pour les collectivités locales qui se trouvent avec moins de recettes et qui ne peuvent dépenser librement alors même qu’elles votent des budgets toujours à l’équilibre… Cette façon de corseter les collectivités locales remet en cause des décennies de décentralisation et leur autonomie.…

Continuer la lecture

Hauts-de-Seine – Budget primitif 2019, la solidarité oubliée

Intervention au Conseil Départemental du 20 décembre 2018 Dans la continuité des orientations budgétaires et avant d’aborder plus précisément quelques points, je voudrai pointer quelques considérations d’ordre générale. D’abord je souhaiterai revenir sur le nouveau contexte de relation contractuelle avec l’Etat dans lequel s’inscrit ce budget comme celui de nombreuses collectivités d’ailleurs. Depuis maintenant quelques années, les collectivités locales sont sollicitées pour contribuer à la résorption de la dette publique. J’ai déjà dit dans cette enceinte que cette contribution ne me paraissait pas totalement déplacée, notamment quand leur potentiel fiscal était sous-mobilisé. Ce qui est déplacé par contre, c’est cette nouvelle proposition de l’Etat qui conditionne la limitation des baisses de dotation à la signature d’un contrat engageant les collectivités à contenir la hausse de leurs dépenses de fonctionnement à un niveau moyen maximal de 1,2%. Ce sera 1,05% pour notre Département, niveau qui n’atteint même pas celui de l’inflation…

Continuer la lecture

Pour la création d’un conseil de jeunes départemental

Lors de la séance du Conseil départemental du 14 décembre, j'ai déposé un vœu invitant à la création d'un conseil de jeunes départemental. Exposé des motifs La pierre angulaire d’une démocratie juste et efficace est la participation de tous ses citoyens. Parmi eux, la place des jeunes ne doit pas être oubliée. Ils ont en effet souvent le sentiment que leurs idées et préoccupations ne sont pas suffisamment prises en compte dans le débat public, ce qui peut notamment se traduire lors des consultations électorales par un fort abstentionnisme. La question de leur engagement renvoie à une diversité de pratiques, de lieux, qu'ils fréquentent dans et hors le temps scolaire. Sans aucun doute, les jeunes peuvent faire bénéficier la collectivité de leurs connaissances et de leurs expériences. Ils sont capables de prendre des responsabilités et de participer à la co-construction de toutes les politiques publiques – et pas uniquement celles…

Continuer la lecture

#Montrouge : prime de présentéisme

Intervention au Conseil municipal du 6 décembre 2018 Prime de présentéisme : l'arbre qui cache la forêt... Cette délibération m'intrigue... car je ne comprends le principe d’une prime qui récompense la présence ! Pour moi, ce qui valorise la présence et le travail qui est associé, cela s’appelle le salaire. Alors quand on en vient à se poser la question d’une prime de présentéisme, c’est qu’il y a  un problème. Si ce problème est celui de l’absentéisme alors disons -le ! S’il y a un problème d’absentéisme , il faut en identifier les causes et les traiter plutôt que se cacher derrière un dispositif sanction rudimentaire. Dans une délibération précédente nous avons parlé du nouveau régime indemnitaire des agents tenant compte des fonctions, des sujétions, de l'expertise et de l'engagement professionnel (RIFSEEP) qui pourrait être mis en place dans notre collectivité mais qui ne l'est toujours pas. Voilà pourtant un…

Continuer la lecture
Fermer le menu