Rentrée 2016 : bientôt un nouveau Pass Hauts-de-Seine

Rentrée 2016 : bientôt un nouveau Pass Hauts-de-Seine

Tribune Elus socialistes – HDS Mag n°49 – septembre-octobre 2016

Joaquim TIMOTEO

 

 

Depuis près de dix ans, le Pass Hauts-de-Seine soutient les collégiens dans leur accès aux pratiques culturelles et sportives. La majorité départementale de droite avait pourtant furtivement tenté de le supprimer lors du précédent débat budgétaire. La mobilisation en faveur de ce dispositif a payé : son maintien pour cette rentrée a été obtenu et c’est un nouveau Pass Hauts-de-Seine qui verra le jour très bientôt.

Un groupe de travail constitué pour améliorer le dispositif et auquel nous avons participé activement, a rendu ses propositions. Celles-ci ont été validées publiquement mais n’ont pas encore été présentées en séance publique.

Cinq grands principes ont guidé notre participation au sein de ce groupe.

� L’affirmation de l’utilité du dispositif. Le Pass Hauts-de- Seine doit continuer à faciliter l’accès aux différentes activités culturelles et sportives par la participation financière qu’il apporte aux familles.

� La révision du montant du Pass. Celui-ci n’a pas changé depuis de trop nombreuses années alors même que le coût des activités n’a cessé d’augmenter.

� La prise en compte de la situation financière des familles par l’application du quotient familial par exemple.

� Le ré-équilibrage entre les activités sportives et culturelles dans l’usage du Pass. Aujourd’hui le sport représente 80 % de l’utilisation du Pass. Le développement de l’offre. On ne peut penser la pérennité d’un tel dispositif sans qu’une réflexion sur l’élargissement des offres faites aux jeunes ne soit faite.

Le Pass Hauts-de-Seine devrait donc faire sa mue pour la rentrée 2017.

Il passera alors à 80 € pour les collégiens non boursiers et à 85 € pour les collégiens boursiers. Cette augmentation est une victoire importante et l’introduction du critère boursier permettra d’apporter une aide mieux ciblée aux familles plus modestes.

Elle s’accompagnera de la mise en place de deux formules distinguant un Pass à dominante Sport et un Pass à dominante Culture au choix des familles.

Pour élargir l’offre d’activités, il restera à inciter les villes à faire inscrire plus largement dans le dispositif leur tissu associatif local, notamment au travers des contrats de développement signés avec le Département.

Bonne rentrée à tous.

JO 2024 : 2 sites retenus dans les Hauts-de-Seine

JO 2024 : 2 sites retenus dans les Hauts-de-Seine

Le comité de candidature de Paris 2024 a dévoilé officiellement la carte complète des sites qui accueilleraient les Jeux Olympiques.
2 équipements sportifs des Hauts-de-Seine sont retenus comme « sites officiels » de la candidature Paris 2024, à Colombes et à Nanterre.

 

jo2024 photo sites

JO 2024 : Soutien du département à la candidature de la Ville de Paris

JO 2024 : Soutien du département à la candidature de la Ville de Paris

Séance publique 11 décembre 2015

Intervention sur le

RAPPORT 15.106 / Soutien du département à la candidature de la Ville de Paris à l’organisation des jeux olympiques et paralympiques 2024

 

Monsieur le Président, Chers collègues,

Dans la séquence de préparation de la candidature de la Ville de Paris à l’organisation des jeux olympiques et paralympiques 2024, il faut que nous adressions aujourd’hui un signal très fort de soutien au mouvement sportif avant qu’il ne prenne sa décision.

« Pour espérer gagner, il est indispensable d’avancer pas à pas en veillant à ce que les forces vives de la société face émerger un projet commun et convergent vers lui. » Ce matin nous participons d’une certaine manière à la construction de ce projet commun.

Alors que notre société a vécu dernièrement des heures tragiques parce qu’elle était ouverte et tolérante, la candidature de Paris à l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024 permettra d’impulser dans notre pays un message et une dynamique forte pour les futures générations en conjuguant les valeurs universelles de l’olympisme et les valeurs fondatrices de notre République.

Car le sport est un vecteur pour l’émancipation humaine, pour la lutte contre le racisme, l’homophobie, l’antisémitisme, la xénophobie et pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Mais comme aime à le rappeler la Maire de Paris, Anne Hidalgo, « il s’agit aussi de construire une candidature qui ressemble à notre société et qui ressemble à notre territoire ».

Cela implique évidemment que la dimension métropolitaine soit assumée et revendiquée, les jeux olympiques devant être pensés et réalisés comme un formidable moyen de souder Paris et les départements qui l’entourent.

Quand les grands événements sportifs sont construits avec les habitants et dans le souci de l’avenir alors ils laissent un héritage matériel et immatériel qui modèle nos sociétés pour plusieurs générations et ils constituent un accélérateur en termes de développement.

Derrière les jeux olympiques, il faut aussi voir les milliers de logements construits, l’amélioration du réseau de transports en commun, l’accélération de la transition écologique. Il faut voir la réduction des inégalités territoriales et la consolidation de la cohésion sociale.

Les jeux sont donc un moyen d’aller plus vite et plus loin dans tous les domaines où nos concitoyens souhaitent des avancées concrètes.

Et l’héritage qu’ils laisseront va bien au-delà des horizons sportif et médiatique.

C’est pourquoi il faut nous engager pleinement en faveur d’une candidature de Paris aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 et agir pour que le projet réponde aux besoins des populations locales et au développement du sport pour toutes et tous.

Je vous remercie

Course-relais Ufolep92

Après-midi solidaire à Montrouge, avec Julie Sommaruga et Paul-André Mouly pour la course-relais organisée par l’UFOLEP92 et l’association ODAAS en faveur des Apprentis d’Auteuil.

Merci aux organisateurs et à Philippe Candeloro pour son soutien !!

ufolep1
ufolep3
ufolep4
ufolep2

Tribune Élus socialistes : VACAN’SPORTS, faciliter l’accès aux sites

Tribune Élus socialistes : VACAN’SPORTS, faciliter l’accès aux sites

VJoaquimACAN’SPORTS : FACILITER L’ACCÈS AUX SITES

 Joaquim TIMOTEO
Ne pas partir en vacances ne doit pas empêcher de s’épanouir et de s’amuser. Développer une offre de vacances sportives gratuites dans les parcs départementaux tel que le dispositif Vacan’Sports
y contribue. Que la pratique sportive soit individuelle ou collective, elle reste un vecteur d’émancipation et l’occasion de rencontres avec d’autres jeunes. Mais pour que le but visé soit maintenant pleinement atteint, il faut développer les moyens de transports pour pouvoir accéder aux différents parcs départementaux.
Tribune Élus socialistes – LETTRE BLEUE n°70 – juillet/août 2015