Rentrée 2016 : bientôt un nouveau Pass Hauts-de-Seine

Tribune Elus socialistes – HDS Mag n°49 – septembre-octobre 2016

Joaquim TIMOTEO

 

 

Depuis près de dix ans, le Pass Hauts-de-Seine soutient les collégiens dans leur accès aux pratiques culturelles et sportives. La majorité départementale de droite avait pourtant furtivement tenté de le supprimer lors du précédent débat budgétaire. La mobilisation en faveur de ce dispositif a payé : son maintien pour cette rentrée a été obtenu et c’est un nouveau Pass Hauts-de-Seine qui verra le jour très bientôt.

Un groupe de travail constitué pour améliorer le dispositif et auquel nous avons participé activement, a rendu ses propositions. Celles-ci ont été validées publiquement mais n’ont pas encore été présentées en séance publique.

Cinq grands principes ont guidé notre participation au sein de ce groupe.

� L’affirmation de l’utilité du dispositif. Le Pass Hauts-de- Seine doit continuer à faciliter l’accès aux différentes activités culturelles et sportives par la participation financière qu’il apporte aux familles.

� La révision du montant du Pass. Celui-ci n’a pas changé depuis de trop nombreuses années alors même que le coût des activités n’a cessé d’augmenter.

� La prise en compte de la situation financière des familles par l’application du quotient familial par exemple.

� Le ré-équilibrage entre les activités sportives et culturelles dans l’usage du Pass. Aujourd’hui le sport représente 80 % de l’utilisation du Pass. Le développement de l’offre. On ne peut penser la pérennité d’un tel dispositif sans qu’une réflexion sur l’élargissement des offres faites aux jeunes ne soit faite.

Le Pass Hauts-de-Seine devrait donc faire sa mue pour la rentrée 2017.

Il passera alors à 80 € pour les collégiens non boursiers et à 85 € pour les collégiens boursiers. Cette augmentation est une victoire importante et l’introduction du critère boursier permettra d’apporter une aide mieux ciblée aux familles plus modestes.

Elle s’accompagnera de la mise en place de deux formules distinguant un Pass à dominante Sport et un Pass à dominante Culture au choix des familles.

Pour élargir l’offre d’activités, il restera à inciter les villes à faire inscrire plus largement dans le dispositif leur tissu associatif local, notamment au travers des contrats de développement signés avec le Département.

Bonne rentrée à tous.

Partagez !