L‘éducation, la première priorité

Tribune Elus socialistes – HDS Mag n°50 – novembre-décembre 2016

Catherine PICARD

 

Le premier budget de l’État  est le budget de l’Éducation nationale. La refondation de l’École a déjà permis la création de 42 338 emplois et conformément aux engagements, les 60 000 postes seront atteints en 2017. Pour la rentrée 2016, 10 711 postes sont créés, 2 925 dans l’académie de Versailles, dont 1 746 dans le 1er degré. Ces moyens supplémentaires se traduisent aussi concrètement dans notre département : ce sont plus de 900 postes supplémentaires qui ont vu le jour dans les Hauts-de-Seine pour la seule rentrée 2016 auxquels s’ajoute

l’engagement de la ministre à créer 65 postes de remplaçants.

Pour la première fois, la réforme a englobé tous les niveaux de la scolarité obligatoire, avec de fortes ambitions pédagogiques et des objectifs clairs et définis en matière de réussite et d’égalité. L’essentiel se situe dans le changement des programmes de la maternelle au collège, en application dès

la rentrée 2016 : cohérence et progressivité qui permettront à chaque élève d’acquérir le socle commun des apprentissages fondamentaux, avec une meilleure articulation entre l’école et le collège. Ils sont conçus de manière à laisser des marges de liberté aux enseignants pour tenir compte de la diversité de leurs élèves.

De nouvelles mesures accompagnent également

la poursuite de la refondation de l’école : L’augmentation des fonds sociaux (+ 40 % sur 2 ans), la mobilisation pour les valeurs républicaines, le plan numérique ou encore la lutte contre le décrochage scolaire qui a permis une réduction de 26 000 élèves décrocheurs depuis 5 ans et le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a augmenté de 24 % depuis 2012.

La formation initiale des enseignants, qui avait disparu sous la droite, a été rétablie. L’accompagnement des équipes se poursuit :

le budget de la formation continue sera de 99 M€ en 2017, en progression de 28 % depuis 2014.

Pour que le métier d’enseignant redevienne attractif, la rénovation et la revalorisation des carrières démarrera au 1er janvier : des enseignants mieux rémunérés et des directeurs d’école mieux reconnus.

Je suis convaincue que la réussite de l’école est l’affaire de tous, équipe éducative, parents et collectivités locales, pour le bien-être des enfants.

Partagez !