Primaires de la Gauche et des Ecologistes : résultats 1er tour

Primaires de la Gauche et des Ecologistes : résultats 1er tour

Avec plus de 51 000 votants dans le département (51 435), les Hauts-de-Seine, se place à la deuxième place francilienne derrière Paris en nombre de votants. Pour rappel en 2011, nous avions 71 000 votants dans le département, soit une baisse de 28%, soit beaucoup moins que la moyenne nationale.

Pour Montrouge,  2440 votants ont fait le déplacement dans les 5 bureaux de vote mis à leur disposition . Cela représente la 2ème plus forte participation en nombre de votants par ville du département

Les résultats pour Montrouge :

Manuel Valls : 27,1%
Sylvia Pinel : 1,6%
Vincent Peillon : 10,3%
François de Rugy : 4,5%
Arnaud Montebourg : 15,0%
Benoît Hamon : 40,6%
Jean-Luc Bennahmias : 1,0%

 

Le résultat global pour les Hauts-de-Seine au Premier tour :

1. Benoît HAMON : 35.61% (18118)

2. Manuel VALLS : 32.10% (16333)

3. Arnaud MONTEBOURG : 15.57% (7922)

4. Vincent PEILLON : 8.97% (4566)

5. François De RUGY : 4.89% (2490)

6. Sylvia PINEL : 1,83% (930)

7. Jean-Luc BENNAHMIAS : 1.01% (512)

Blancs et nuls : 1.07% (551)

 

J’appelle tous les Montrougiens à se mobiliser dimanche 29 janvier de 9h00 à 19h00 pour le second tour.

Dès dimanche soir prochain, nous serons tous derrière le candidat qui sortira des urnes. TOUS, car c’est le principe même de la primaire.

Le Plus Petit Cirque du Monde récompensé

Le Plus Petit Cirque du Monde récompensé

Ce dimanche 15 janvier, les Lauréats du programme « La France s’engage » se retrouvaient au Carreau du Temple à Paris pour être distingués par le Président de la République.

Parmi eux, Le Plus Petit Cirque du Monde , association à but non-lucratif de Bagneux,  qui s’est donné pour vocation d’établir des liens étroits entre pratiques culturelles et artistiques et les réalités territoriales et humaines du quartier des Tertres – Cuverons.

Bravo à toute l’association, Daniel Forget, Elefterios Kechagioglou, Gilbert Bonhomme, Jean-Luc Gaudet, Adrien Gaudard et tous les bénévoles pour leur talent et leur engagement.

lfse1
lfse2
lfse3
lfse4

Budget 2017 : toujours moins pour les plus fragiles

Budget 2017 : toujours moins pour les plus fragiles

Tribune Elus socialistes – HDS Mag n°51 – janvier-fevrier2017

Joaquim TIMOTEO

 

Cela devient une habitude : derrière l’affichage par la Majorité départementale d’une priorité pour la solidarité, c’est en fait une baisse inexorable des budgets qui lui sont consacrés.

Alors que l’action sociale est la compétence principale du Département, les personnes âgées et la petite enfance sont les deux grands perdants du budget 2017.

Les aides aux personnes âgées baissent ainsi de 3,4 millions d’euros. Le soutien au Centres locaux et de coordination (CLIC) disparaissent. De même les frais de séjour en établissement des personnes âgées les moins autonomes perdent presque 7 millions d’euros !

À l’autre extrémité des âges de la vie, c’est la même peine avec 3 millions d’euros en moins pour la protection maternelle infantile (PMI) et la petite enfance.

Toujours du côté de la jeunesse, là encore 3 millions en moins pour la protection de l’enfance

alors même que le problème des jeunes mineurs isolés n’est pas prêt de se tarir. Et que dire des coupes sombres qui sont faites en direction des clubs de prévention. C’est encore une fois là où les fragilités s’expriment que la réponse du Département se dérobe.

Sur la question du logement, les indispensables efforts que les Alto-Séquanais sont en droit d’attendre, ne sont pas non plus au rendez-vous.

Le Fonds de Solidarité Logement perd ainsi 700 000 euros.

En matière de logement et de rénovation urbaine, ce sont 10 millions d’euros en moins qui sont prévus. Dans le même temps, les crédits d’adaptation des logements sociaux aux personnes âgées sont divisés par trois !

Alors que le Département des Hauts-de-Seine reste le plus riche de France, le budget 2017 sera celui du « toujours moins » pour les catégories les plus fragiles. C’est inacceptable !

Et maintenant que la Droite a désigné son candidat aux prochaines élections présidentielles, nous savons à quelles douloureuses coupes budgétaires il va falloir nous attendre s’il atteint son but. Avec 100 milliards d’euros d’économies et 500 000 suppressions de postes de fonctionnaires, c’est une véritable saignée et une attaque en règle contre les services publics. C’est notre modèle social qui est mis en danger et cela commence déjà dans les Hauts-de-Seine…

Commémoration Clarissa Jean-Philippe

Commémoration Clarissa Jean-Philippe

Deux ans déjà que Clarissa JEAN-PHILIPPE fut lâchement assassinée. Pour se souvenir de son courage et de son engagement ainsi que de celui de ses collègues municipaux, nous lui avons rendu hommage ce 9 janvier au matin avec Julie Sommaruga et Catherine Picard . Une cérémonie émouvante en présence de sa famille, du ministre de l’intérieur Bruno Leroux, de la ministre des outre-mer Erika Bareigts et de la secrétaire d’état chargée de l’aide aux victimes Juliette Meadel, de la Maire de Paris Anne Hidalgo ainsi que du conseil municipal de Montrouge.

 

commemoclarissa
commemoclarissa1
commemoclarissa2
commemoclarissa4

De nouveaux droits au bénéfice de l’ensemble des citoyens

De nouveaux droits au bénéfice de l’ensemble des citoyens

Ce sont de nouveaux droits au bénéfice de l’ensemble des citoyens que consacre le projet de loi Egalité et  Citoyenneté :

  • – extension du rôle des conseils citoyens, au travers de la reconnaissance d’un droit d’interpellation qui permettra de modifier le contrat de ville afin de mieux répondre aux besoins des habitants ;
  • – diversification du recrutement dans la fonction publique ;
  • – durcissement de la répression des délits de provocation, de diffamation, d’injures et d’actes racistes et élargissement de la circonstance aggravante
  • – lutte contre les discriminations dans les entreprises, avec une formation obligatoire à la non-discrimination des personnes chargées du recrutement et la possibilité de tenir compte de la diversité dans le cadre de marchés publics
  • – amélioration des rapports police-population, avec une expérimentation du déclenchement systématique des caméras-piétons lors des contrôles d’identité
Citoyennete_1_conseilscitoyens
Citoyennete_3_ConseilJeunes
Citoyennete_5_CongeEngagement
Citoyennete_2_ReserveCivique
Citoyennete_4_SC
Citoyennete_6_CreditsUniversites

Logement : favoriser le vivre-ensemble et lutter contre les phénomènes de ségrégation territoriale

Logement : favoriser le vivre-ensemble et lutter contre les phénomènes de ségrégation territoriale

Le titre II du projet de loi engage des mesures structurantes dans le domaine du logement pour favoriser le vivre-ensemble et lutter contre les phénomènes de ségrégation territoriale et de « ghettoïsation » de certains quartiers :

  • – 25% des attributions en-dehors des quartiers en politique de la ville devront bénéficier aux 25% de ménages les plus pauvres. Il s’agit ici d’offrir à chacun la possibilité de choisir son lieu d’habitation en favorisant la mixité sociale.
  • – obligation pour l’ensemble des réservataires de logement de consacrer 25% de leurs attributions aux publics prioritaires.
  • – mise en place d’une nouvelle politique des loyers pour les décorréler du financement d’origine et ainsi permettre la mise en œuvre de cette réforme des attributions.
  • – des obligations de transparence : des critères d’attributions mais également en publiant la liste des logements vacants afin de favoriser une plus grande implication des demandeurs dans leurs démarches d’accès à un logement.
  • – de nombreuses évolutions en matière d’urbanisme dans la lignée de la loi Alur concernant les documents stratégiques de programmation de l’aménagement.
  • – la fin de discriminations séculaires contre les gens du voyage et le renforcement des obligations des communes pour créer des aires d’accueil et ainsi favoriser leur intégration dans la société.
  • – Le renforcement des obligations en matière de production de logements sociaux dans les communes où la demande est importante et qui, parfois depuis de très nombreuses années, ont tout fait pour s’exonérer de leurs responsabilités et de la solidarité nationale.

 

LutteDiscrimination_1_ProposDiscriminants
LutteDiscrimination_3_FP
LutteDiscrimination_5_GensVoyage
LutteDiscrimination_2_ActesDiscriminatoires
LutteDiscrimination_4_Entreprises
LutteDiscrimination_6_CameraPieton