PLAN « BIBLIOTHÈQUES OUVERTES », pour la réussite universitaire

AMÉLIORER L’ACCUEIL DES ÉTUDIANTS EN BIBLIOTHÈQUE UNIVERSITAIRE

La disponibilité et la qualité du service public des bibliothèques universitaires (BU) représentent des enjeux majeurs pour les établissements, dans le contexte de démocratisation de l’enseignement supérieur.

Plusieurs rapports continuent de pointer une amplitude horaire insuffisante des BU françaises,en particulier le soir et le week end (moyenne d’ouverture hebdomadaire des BU en France à 61h, contre 65h dans l’UE et 69h en Allemagne). Les situations locales demeurent contrastées,mais il y a un véritable déficit dans certaines villes, et notamment à Paris.

Concernant les horaires d’ouverture en soirée, 49% des bibliothèques n’ouvrent pas au-delà de 19h, mais seulement 8 % ferment avant 19h. 51 % des BU ouvrent audelà de 19h au moins une fois par semaine,19% ouvrent après 20h, et 12% ouvrent après 21h, soit 16 bibliothèques (dont 9 en santé).

Afin de franchir une nouvelle étape dans l’amélioration de l’accueil des étudiants en bibliothèques universitaires, le ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche engage la mise en oeuvre d’un plan pluriannuel de 2016 à 2019 intitulé « Bibliothèques ouvertes ».

Le plan « Bibliothèques ouvertes » se fixe ainsi des objectifs précis devant être pris en compte au niveau de chaque établissement (en soirée et le samedi), et de chaque regroupement d’établissement (le dimanche) :

  • Ouvrir au moins une bibliothèque dans chaque université jusqu’à 22h du lundi au vendredi.
  •  Ouvrir au moins une bibliothèque dans chaque université le samedi après-midi.
  • Ouvrir au moins une bibliothèque dans 40 grandes villes le dimanche après-midi.
  •  Ouvrir au moins une bibliothèque dans chaque université pendant les périodes de révisions.

Pour atteindre ces objectifs et mettre en oeuvre ces différentes mesures du plan « Bibliothèques ouvertes » à la rentrée 2016, le ministère lancera un appel à projets auprès des établissements et de leurs regroupements, et prévoit d’accompagner leurs efforts en termes de moyens budgétaires et humains.

Sur cette base, et dans l’hypothèse où 75 universités (et 40 grandes villes pour le dimanche) répondraient à l’appel à projets, le ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche consacrera jusqu’à 12,7 M€ de 2016 à 2019 aux projets d’amélioration de l’accueil des étudiants en bibliothèques universitaires déployés par les établissements et leurs regroupements.

 

Pour en savoir plus :

http://www.education.gouv.fr/cid98202/plan-bibliotheques-ouvertes-ameliorer-l-accueil-des-etudiants-en-bibliotheque-universitaire.html

 

Partagez !